Élus de l'opposition

 

Expression des élus de l'opposition

Retrouvez dans cette rubrique les tribunes politiques des conseillers municipaux de l'opposition.

 

ÉTÉ 2021

 

Les Mureaux pour tous

Une année s'est écoulée depuis l'installation du nouveau conseil municipal. Une année, et toujours aucune réponse à la question simple que nous posons régulièrement au Maire : « est ce qu'il y a des perturbateurs endocriniens dans les assiettes des enfants qui mangent dans nos écoles ? ». Pourquoi ne nous donne-t-on aucune réponse à cette question simple ? Pourquoi ce silence ? Pourquoi avoir attendu 3 ans avant que les Mureaux signe enfin la charte des villes et territoires sans perturbateurs endocriniens, créée en 2017 ? Pourtant, la dangerosité de ces perturbateurs est régulièrement rappelée par l'Organisation Mondiale de la Santé. Pourtant, la santé des enfants qui mangent dans nos écoles devrait être la priorité. On nous dit que notre demande incessante d'une restauration sans aucun perturbateur endocrinien sera enfin prise en compte pour la rentrée scolaire de septembre 2021. Espérons que ce soit vrai, que ce ne soit pas de la simple communication politique. Tout doit être fait pour présenter la santé de nos enfants. Vous pouvez compter sur notre détermination pour que cela devienne le cas.

Hervé Riou
Conseiller municipal


Agir aux Mureaux

Démocratie Implicative, quèsaco ? Remettre le citoyen au centre des préoccupations ? Des décisions ? Cela fait plusieurs mois que ce projet a démarré et des questions se posent toujours, ce qui rend dubitatif nombre de personne qui y participe. La principale question qui n’a toujours pas été tranchée : quels champs d’actions ? La crainte étant que ce concept ne soit qu’un outil cosmétique où l’on demande l’avis des citoyens pour le choix de la couleur des bancs qui seront installés dans un parc. Mais qu’en est-il des projets importants de la ville qui ont des impacts forts sur la vie des gens ? Pourquoi ne pas avoir sollicité les citoyens à l’élaboration du pôle Léo Lagrange ? Il y a des réunions publiques, obligation légale, mais ces réunions publiques consis- tent non pas à impliquer les citoyens mais plutôt à leur vendre « leur » projet. Les élus sauront-ils pratiquer l’implication des citoyens quitte à être remis en ques- tion ? On ne les voit pas aux journées de formations. Pourtant ce projet nous a aussi été vendu dans le but de lutter contre l’abs- tention massive qui, bien que le vainqueur soit légal, pose la question de sa légitimité.

Lionel Borée
Conseiller municipal