Pôle Léo-Lagrange

Pôle Léo-Lagrange

 

Pôle Léo-Lagrange

Time Lapse du chantier du Pôle Léo-Lagrange

Vous pouvez suivre en direct l’évolution du chantier ci-dessous : d’abord les fondations et le socle en béton, puis l’élévation de la structure toute en bois. Le bâtiment sera « hors d’eau hors d’air » après l’été et commenceront alors les travaux intérieurs et les aménagements du parvis extérieur pour finir avec les plantations de la généreuse toiture terrasse et des cours d’écoles.

 

 

École maternelle, école élémentaire, centre de loisirs, restaurant, salle de formation polyvalente… Après le Pôle Molière, la ville va donner naissance à un équipement public de nouvelle génération. Un lieu central dont chaque habitant pourra profiter. Visite guidée du futur Pôle Léo Lagrange…


Totalement inédit ! Concevoir un équipement scolaire en s’appuyant sur un stade est une innovation à elle seule. L’intérêt ? Profiter des installations du stade (dont les écoles ont bien souvent besoin pour leurs activités sportives) et faire en sorte que cet équipement municipal soit utile pendant le temps de l’école mais aussi en dehors du temps de l’école.

Un exemple ? Après la classe, les cours des écoles seront accessibles depuis le stade et pourront être fréquentées comme des squares. Autre exemple, le restaurant dont la préparation des repas s’effectuera sur place (comme c’est déjà le cas au Pôle Molière) sera ouvert aux sportifs et aux spectateurs le week-end.

 

Le futur Parc des sports

Ainsi, les équipements publics sont « encore plus » publics et mis à la disposition de tous les habitants. Preuve du caractère novateur, ce ne sont pas moins de 100 agences qui ont participé au concours d’architecture de ce projet hors du commun. Au cœur du Pôle Léo-Lagrange, il y a bien évidemment le besoin de répondre aux besoins en classe.

Pour accueillir les élèves dans les meilleures conditions et mettre à profit son intégration au Parc des sports, la ville souhaite mettre en place une Classe à horaires aménagés sport (CHAS) au sein du Pôle Léo-Lagrange. Le principe est simple et ressemble à la Classe à horaires aménagés danse (CHAD) déjà en place du côté de l’école Jules-Ferry. Il s’agit pour les élèves volontaires de bénéficier de 4 heures de sport (au lieu de 3) et de bénéficier de professeurs recrutés sur la base de ce projet.

 

L’ouverture de la rue Pierre-Bérégovoy

La ville travaille également à la mise en place des meilleurs outils numériques pour nos enfants ainsi que d’un mobilier polyvalent. Enfin, la conception du Pôle Léo-Lagrange prend en compte la question du dédoublement des classes de CP et de Ce1. En cohérence avec les autres équipements municipaux, le Pôle Léo-Lagrange bénéficiera d’une certification Haute qualité environnementale (HQE). En effet, le Pôle Léo-Lagrange va permettre l’éclosion du Parc des sports Léo-Lagrange.

L’équipement va également bénéficier de l’ouverture de la rue Pierre-Bérégovoy qui doit relier directement le Parc d’activités des Garennes à l’Avenue Paul-Raoult. Ce nouvel axe va faciliter la traversée entre l’est et l’ouest de la ville et poursuivre la logique d’installation des grands équipements publics de part et d’autre de l’Avenue Paul-Raoult.

A la rentrée 2022 seront livrés :

  • 10 classes maternelles et les 5 ateliers attenants (1 pour deux classes)
  • 10 classes élémentaires
  • 1 centre de loisirs élémentaire (intégré dans les surfaces des classes élémentaires)
  • 4 salles de formation
  • 1 restaurant avec préparation sur place
  • 1 logement de gardien
  • 1 parking voiture (40 places) et un local vélos de 100m2
  • des vestiaires pour les élèves et les sportifs


 

    Pôle Léo-Lagrange